AB-horizontal

Actualités

2ème récolte

13'OR ROUGE a un an et pour fêter l’événement les premières fleurs sont sorties le 1er Octobre... avec trois semaines d'avance.
J'ai hésité, soit elles me faisaient un clin d’œil malicieux, soit elles me signalaient leur arrivée... précoce et massive. C'est la deuxième option qu'il a fallu retenir, je me suis alors transformée en lapin blanc comme dans Alice au pays des Merveilles.
«Pas de stress, on va trouver une solution!» a dit Eva. Cette enfant est sage, mais du coup elle a passé son temps libre à désherber, ratisser, cueillir des fleurs et émonder.
La récolte 2014 s'annonçait paradoxale, intense, charmeuse, angoissante, pleine de surprises, un peu comme l'année... elle a tenu ses promesses!

En vrai, j'ai stressé, trop bien sûr, puisque tout s'est bien passé... grâce à de petites mains complices. J'espère que cela me servira de leçon pour les récoltes futures. Apprendre à anticiper, en retard, en avance, c'est quand elles veulent les fleurs et seulement quand elles ont décidé.

Des fleurs en folie qui nous ont fait tourner la tête et qui ont donné le sourire aux visiteurs, toujours plus nombreux et plus curieux. Plusieurs fleurs à 5 ou 6 stigmates, deux quasi blanches! Des longues nuits d'émondage, des doigts bleus d'un coté, jaunes de l'autre. Et un sentiment de vide quand les crocus ne sont plus là, que la colline redevient verte. Le mauve lui va si bien. Cette culture rend fada et c'est ça qui est bon...

Finalement, le cagadou de Deauville a fait office de boutique, ceux qui ont vu comprendront! Merci aux visiteurs pour leur tolérance et leur patience, oui c'est artisanal, oui on est dans la colline sans eau ni électricité, oui il faut composer et apparement c'est ce qui vous séduit...tant mieux moi aussi.
Merci beaucoup aux courageux qui sont passés m'aider, vous vous reconnaîtrez...

Les stigmates maturent dans leurs pots, évoluent, "ça goûte bien" dirait un très cher épicurien!

Allez maintenant, il faut désherber, entretenir, réfléchir à ce qui sera arraché au printemps, puis replanté à l'été... et puis il faut vendre les petits pots de stigmates et les gros pots de confitures pour pouvoir continuer cette jolie aventure!
Pour ceux qui croient que c'est une activité de fainéant, je vous promets il y a du boulot toute l'année!

SAFRAN IS LOVE. LOVE IS SAFRAN