AB-horizontal

Génèse

Parfois la vie fait de magnifiques cadeaux. Il faut alors foncer, surtout ne pas hésiter et croire que tout est possible : voilà commence l'histoire de 13'OR ROUGE à Lascours.

Une formation agricole débutée en Août 2012 en vue de l'obtention du BPREA, des stages et LA rencontre avec Laurent DUREAU www.cabanesatruffes.fr dans le Lot. Il insiste, si je veux cultiver du safran, je dois aller à Forcalquier www.uess.fr. Deux jours de formation intense sur la valorisation du safran, je bois les enseignements de Georges BETTI www.herbresearch.de

Je découvre près de Marseille les collines du massif du Garlaban. C'est le printemps, les restanques sont recouvertes d'herbes folles et de coquelicots. Je déguste des asperges sauvages, des nombrils de Vénus, et mes yeux se délectent du paysage envoûtant. Rencontre intense avec Annie BELLET ZAGOURIS, cette délicieuse dame m'offre la possibilité de m'installer sur son terrain. Elle préférerait grandement voir ses restanques défrichées et parsemées de fleurs mauves à l'automne plutôt qu'affronter un éventuel incendie estival.

Retour en Gironde, fief familial, profonde réflexion et choix décisif : je pars m'installer à Lascours pour cultiver du safran !

 

Un été dans les restanques

safran biologique franceJuillet 2013 arrivée épique avec la caravane, nous nous mettons au travail. Le voisin doit arracher l'intégralité de sa safranière (4000m2) plantée depuis 2009. Parallèlement nous devons créer la safranière 13'OR ROUGE sur les restanques voisines! Armés d'un courage sans limite, d'une équipe de wwoofers européens et d'une bande de potes nous creusons les restanques à la mini-pelle, récupérons les cormus sur le tamis (travail herculéen). Puis vient le moment de l'épluchage sous l'ombre du grand figuier. Inspection, tri, calibrage... théière et cafetière sont de la partie.

Grâce à la James Bond brouette, nous collectons les cailloux qui servirons à remonter des restanques abîmées. Près d'Aubagne c'est le bagne !

Sur la future safranière de 13'OR ROUGE, il faut défricher. Au fil des jours, le terrain prend forme, la jungle méditerranéenne fait place aux restanques qui se couvrent de pailles séchées.

Il faut reboucher les tranchées en vue de la plantation à venir. Passage de la sous-soleuse, merci Félix SUZAN www.felix-suzan.com. Puis vient le temps d'amender, location de camion benne et un jour d'allers-retours non stop à Cuges. Merci Luc et Magali FALCO  www.lacabrodor.net et supa merci à vos chèvres du Rove. Du fumier ultra-composté! Brouettes et pelles à l'honneur.

Soucis mécaniques mais qu'importe il faut trouver des solutions « car il n'y a pas de problème, seulement des solutions », et nous finissons d'ouvrir les sillons grâce à un vieux motoculteur de grand-père !

Le 31 août la plantation débute... Eva met le premier bulbe dans le sol et Annie nous accompagne : séquence émotions!

Le 1er septembre, juste avant un orage court mais bienvenu nous finissons de planter....

Organisation, logistique, avitaillement et tablées à rallonge, je me fais rebaptisée Martine fait la cuisine et je prends soin telle une Maman poule de mes nouveaux enfants. Mao, le chat d'Eva nous régale de chasse aux cigales et d'amandes cueillies direct sur l'arbre. Nous travaillons énormément mais maintenons une bonne humeur contagieuse. Les séjours des wwoofers s'allongent et finalement tous nous accompagnent plus que prévu, conquis par les collines et l'ambiance.

Juillet et Août laborieux mais parsemés des rires d'une équipe incroyable : Benjamin mon amoureux qui découvre les joies de la vie paysanne, Eka le roi du vélo et du tamis... Julie, Béné et Denise de retour d'Italie. Aurélia conquise par les agnelles, Nico, Sophie et son magnifique rire. Et une équipe de wwoofers particulièrement efficace : Thomas soudeur de tamis, Marjo driver number one de la brouette à moteur, Marie que l'on ne veut plus laisser repartir, Isabella notre Jane à nous, Euan la classe à l'écossaise qui épluche des bulbes même en rêve, Laurence ou une fliquette chez les hippies, Elisa qui soufflera les bougies de son 27ème anniversaire avec nous et qui gardera Lascours dans son cœur pour toujours... Carina et les potes autrichiens qui s'émerveillent de notre chère Provence. Un immense merci à tous !


Une spéciale dédicace: Eva (ma chérie, en route pour une nouvelle aventure...safranée), Ben (toi-même tu sais...), Annie merci pour ta confiance, Fred j'adore tes coups de gueule bienveillants, Anne merci pour ton écolochic style...

A mes parents : Maman merci pour ton soutien, Papa je sais que tu veilles sur moi...

Safran is Love, Love is Safran...